Une cure thermale est un traitement médical conventionné et réalisé au sein d’un établissement thermal. Elle allie trois facteurs : la chaleur, les techniques de soin et les eaux minérales naturelles puisées dans les sources thermales.

Si vous partez en séjour de cure thermale, sachez qu’il est tout à fait possible de vous indemniser de certains frais. Découvrez dans la suite de l’article l’ensemble des conditions à remplir ainsi que les démarches nécessaires pour la demande d’une prise en charge de cure thermale.

Quels sont les pathologies traitées en cure thermale ?

Avant d’effectuer un dossier de prise en charge pour votre cure thermale, il est judicieux de connaître les différentes conditions traitées :

  • Troubles du développement chez l’enfant ;
  • affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • dermatologie ;
  • gynécologie ;
  • diverses affections (digestives, psychosomatiques et urinaires) ;
  • voies respiratoires et rhumatologie ;
  • phlébologie ;
  • maladies cardio-artérielles et neurologie.

Quelles sont les conditions de prise en charge d’une cure thermale ?

La cure thermale est prise en charge par L’assurance maladie sous plusieurs conditions.

La prescription médicale

La cure thermale doit être prescrite par un médecin. La prescription doit correspondre aux pathologies mentionnées précédemment. Il est également possible qu’un dentiste prescrive une cure thermale dans le cas d’une affection de la bouche.

Établissement thermal agréé ou conventionné

La cure thermale n’est prise en charge que si l’établissement est agréé ou conventionné par l’Assurance Maladie. Il revient donc à votre médecin de définir l’établissement d’accueil le plus proche et le plus adapté à vos soins thérapeutiques.

Durée de la cure thermale

La prise en charge d’une cure thermale par l’assurance maladie concerne uniquement les cures de 18 jours de traitement effectif et une seule cure par affection en une année civile. Certaines stations offrent la possibilité de soigner jusqu’à deux affections sur prescription médicale. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un remboursement pour les deux affections.

Quelles sont les démarches à accomplir pour la prise en charge d’une cure thermale ?

La première étape consiste à présenter une demande auprès de votre prestation maladie avant le séjour en cure thermale. Les documents à fournir sont :

  • Un questionnaire de prise en charge (complété par un médecin) ;
  • une déclaration de ressources complétée de justificatifs de ressources.

Après réception de votre dossier, la caisse d’assurance maladie vous fera parvenir un formulaire de prise en charge dénommé « Prise en charge administrative de cure thermale et facturation ». Ce dernier comporte plusieurs volets, à savoir un volet pour les honoraires médicaux qui doit être remis à votre médecin de la cure thermale, un volet pour forfait thermal qui doit être remis à l’établissement dans lequel vous allez vous soigner, et un troisième volet correspondant au frais de transport et d’hébergement. Celui-ci ne vous concerne que dans le cas où vous remplissez les conditions de ressources. Il est transmis à la caisse d’assurance maladie après votre séjour de cure thermale.

Quels sont les frais de la cure thermale pris en charge ?

L’assurance maladie prend en charge la majorité des frais dans la cure thermale.

Frais médicaux

Les frais médicaux de votre cure thermale correspondent au forfait de surveillance médicale et au forfait thermal.
Le forfait thermal concerne les soins durant la cure. Les frais sont remboursés à 65 % sur la base d’un tarif forfaitaire conventionnel qui varie en fonction du type de forfait et de l’orientation thérapeutique de votre cure.
Le forfait de surveillance médicale concerne la surveillance médicale effectuée par le médecin thermal pour l’ensemble des interventions médicales réalisées pendant la durée normale de la cure thermale. Les frais de surveillance médicale sont directement liés à l’affection ayant causé la cure. Ils sont remboursés à 70 % sur la base d’un tarif conventionnel défini à 80 € pour les médecins conventionnés et 6,86 € pour les médecins non conventionnés.

Le remboursement de la cure thermale

Frais de transport et d’hébergement

Pour bénéficier d’une prise en charge sur vos frais de transport et d’hébergement, il convient d’adresser à votre caisse d’assurance maladie au retour de votre séjour, le volet 3 du formulaire de prise en charge ainsi que les justificatifs de transport. Il est important de rappeler que la prise en charge des frais de transport et d’hébergement n’est pas obligatoire dans le cadre des prestations et couvertures légales ; il s’agit d’une initiative de l’assurance maladie au titre des aides financières accordées par les CPAM et à la réglementation spécifique relative aux prestations supplémentaires.

Les frais de transports sont remboursés à 65 % en référence au tarif d’un billet SNCF aller/retour en 2ᵉ classe, quel que soit le moyen de transport emprunté.
Dans la mesure où l’assuré se rend à sa cure au moyen d’un véhicule familial, le propriétaire du véhicule sera indemnisé dans la limite du tarif SNCF.
Les frais d’hébergement quant à eux sont pris en charge jusqu’à 65 % sur la base d’un forfait défini à 150,01 €, c’est-à-dire à 97,50 €.

 

Laisser un commentaire